Si Russie m'était contée

Publié le par Flo

J'ai dégôté, tout récemment, un blog qui me semble intéressant sur bien des points.
Si vous avez le courage d'aller visiter, vous découvrire un site qui regroupe de nombreux articles sur la Russie (enfin, la CEI serait plutôt le terme à utiliser!).

Pourquoi ce lien arrive-t-il ici? Tout simplement car selon moi, la Russie est la clé du monde. ca me rappelle l'une des théories de géopo. Je saurai plus vous dire de qui elle (Mc Kinder ptet avec le truc du pivot  - putain
j'su trop fort! j'm'en souvenais après tout ce temps!!) est mais en gros, celui qui détient la Russie avec l'Europe de l'Est devient le maître du monde. C'est d'ailleurs cette théorie qui a inspirée Hitler et Staline dans leur tentative respective de conquête du monde (d'où leur alliance lors du Pacte Germano-Soviétique en 39).
Pour moi, la Russie est le pays qui détient toutes les cartes en main. Son territoire couvre un pourcentage de ouf (genre 10% ou un truc du genre), et logiquement, les réserves naturelles qui en découlent! Qui plus est, avec son passé de grande puissance durant l'ère soviétique, elle contrôle encore de nombreux pays qui sont plus ou moins satellisés au duo Poutine-Medvedev!

Le duo Poutinie-Medvedev, justement! Le pays n'est plus dirigé par un seul homme, comme il l'a été pendant les 8 dernières années. Le règne de Poutine a été perturbé par de nombreuses crises, notamment avec l'Europe (sur le gaz, entre autres). Je me souviens, l'an dernier, d'un cours de géopo lors duquel notre prof nous avait diffusé un film sur Poutine. Il nous avait, par la suite, fait son cours sur la "menace" de la succession Poutinienne. Car oui, il s'agissait à l'époque d'une grande menace. Personne ne savait qui allait prendre la place du Président sortant. Personne ne semblait sortir de l'arrière-garde Poutinienne. On nageait alors en pleine inconnue. Le truc qui effrayait les experts, c'était que si un inconnu débarquait, il allait falloir composer avec lui. Poutine, tout effrayant qu'il soit, était connu, prévisible même! On savait traiter avec lui. Mais un inconnu... tout allait changer, de A à Z! Et la Russie, c'est pas le Swaziland! On doit forcément prendre en compte leurs volontés...
Puis Medvedev est sorti de nulle part... Cela a rassuré bien du monde. Mais cela montrait bien pire : Medvedev n'est rien qu'un pantin articulé par son premier ministre, ex-président qui se représentera dans 3 ans et demi et gagnera. Cette élection a confirmé ce dont tout le monde se doutait également : que la Russie n'est autre qu'une République bananière, un état où la corruption n'est rien qu'un leitmotiv!

Je pourrais m'étendre sur le sujet en parlant de la Géorgie, de la Tchétchénie, des pays Baltes, de la liberté d'expression, des mafias ou autres services secrets issus du communisme exacerbé des 80's!
Le mieux est pour vous de vous livrer à la lecture de ce blog, de temps en temps. Mais cela ne veut pas dire que je me priverai d'en parler, de temps à autre.

 

Publié dans Géopo - Monde

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article