25 ans, et toutes ses dents!

Publié le par Flo

Voila deux mois, voire un peu plus, que zoom n’a pas produit un seul article. Et pour cause, et là je parle pour moi car je n’ai aucune nouvelle –ou si peu– des autres rédacteurs, ma vie a été bien remplie. Ceci dit, elle ne vous intéresse pas. Si vous passez ici, c’est uniquement pour l’info.

Je me suis pas mal écarté du monde des médias, pourtant, depuis quelques jours, je commence à m’y intéresser de nouveau.

 

Comme vous le savez certainement tous, aujourd’hui nous fêtons le vingt-cinquième anniversaire de la découverte du Virus du SIDA par une équipe de chercheurs Français. C’était le 20 mai 1983. Depuis, de nombreuses avancées ont contribué à gagner du terrain sur la maladie avec notamment l’arrivée des trithérapies en 1995. Hier, j’écoutais une émission de médecine sur France 5. L’un des experts présents sur le plateau a prétendu, en réponse à une question, que des personnes atteintes du virus pourraient vivre, maintenant, jusque 80 ans si le taux de développement de cancer chez celles-ci n’était pas plus élevé que chez d’autres. Le problème est que peu de personnes dans le monde ont accès aux soins. On estime que l’épidémie a d’ores-et-déjà tué 25 millions de personnes.

En Afrique, 10% seulement de la population infestée ont accès à des soins complets. En effet, la plus grosse proportion de souffrants se trouve sur un continent Africain complètement décimé par les nombreuses guerres inter ethniques, instabilités gouvernementales ou autres épidémies. A ce titre, les ONG sont les plus généreuses et font tout leur possible pour prévenir le développement exponentiel de ce fléau.

Nous avons tous pu lire les nombreux articles à ce sujet. Les hommes politiques se félicitent du milliard d’euros annuel engagé dans le développement d’un vaccin. Jamais autant de moyens n’auraient été investis pour enrayer une maladie. Oui, certes.

Pourtant, réfléchissions quelques secondes. Selon une étude codirigée par Joseph Sitgiltz, prix Nobel d’économie en 2001, le coût total de la guerre en Irak (à la date du 10 janvier 2006) devait se situer dans une fourchette (large) de 1.000 à 2.000 milliards d’US dollars (source). Le dernier chiffre publié par l’économiste, en mars dernier, évoque une facture mondiale de 6.000 milliards d’US dollars (3.000 pour les Etats-Unis, 3.000 pour les pays engagés dans le conflit) (source).

Le budget d’un seul conflit, par ailleurs complètement inutile à la base, dépasse donc allègrement tous les fonds engagés dans la recherche de la lutte contre le SIDA. L’hypocrisie des dirigeants me fera toujours sourire, dans le fond : parfaitement incapables de voir plus loin que le bout de leur nez, de comprendre que les intérêts économiques ou territoriaux ne servent à rien si plus personne n’a les moyens de dépenser son argent.

J’avais lu, un jour, une étude qui démontrait que d’ici à 2050, la population mondiale serait contaminée dans sa quasi-intégralité par le virus. Les flux de circulation et le futur côté bénin de cette maladie vont faire que les gens vont finir par accepter de vivre avec ce fléau.

Toutefois, n’oublions pas, à l’heure actuelle, que les trithérapies sont très lourdes en effets secondaires. Et que la seule manière de se protéger est encore le préservatif.

Publié dans Médecine

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Flo 22/05/2008 10:26

En ce qui me concerne, moi, elle me rapporte strictement rien! Je dépense simplement plus pour ce putain de carburant. Donc moi, ça me rapporte rien! Et puis en plus je m'en tape de cette guerre car maintenant qu'ils se sont foutus dans la merde, les Amerlocks, b'en qu'ils s'en sortent tout seul! Je vais pas aller les plaindre. Par contre, tu vas me dire que toi, tu trouves ça normal qu'un mois de guerre coûte plus cher que la totalité des sommes allouées à la recherche du sida depuis 25 ans?

NIco 21/05/2008 23:45

Pour les couts d'accord...A voir maintenant ce que rapporte ladite guerre d'Irak... Je ne parle pas juste en barils de petrole, mais en production par des usines americaines... Les balles ne viennent surement pas de chine... Les missiles non plus... Les treillis non plus...