Le schmilblic Kadhafi

Publié le par Flo

Chez les journalistes, la grande mode du moment c’est de taper sur l’invitation présidentielle de Mouammar Kadhafi pour venir négocier l’achat d’on ne sait trop quoi, finalement.

Moi, dans mon coin plutôt reculé finalement, je ris ! Oh, bien sûr, ça relève plutôt du rire jaune ! J’ai encore quelques gouttelettes d’intérêt et de conscience journalistique qui coulent dans mes veines. Et ça me gonfle plus ou moins de voir les comportements à la con de ces gens qui se croient plus intelligents que les autres car ils sortent du CFJ…

 

Jusque là, dans les JT, on entendait parler de la Lybie uniquement dans le cadre de l’Affaire des infirmières Bulgares et du médecin Palestinien. Celui-là, d’ailleurs, je n’ai jamais compris pourquoi on n’en causait pas. Par souci de rapidité d’élocution, je suppose.

Je ne suis pas, certes, les informations télévisées mais je doute que durant les huit années de captivité de ces six personnes, un magazine, JT ou autres (hormis les émissions de la 5 ou Arte qui sont hors-catégories) ait évoqué le régime Kadhafi jusque-là.

Pourtant, voila-t-y pas que mon père se décide de m’en causer, hier. Alors déjà, surprise. Première surprise, même ! Il connaît ce nom. 

« -Mais tu sais vraiment c’est qui ou c’est juste pour me faire croire que tu t'intéresses à ça?

 - B’en c’est un dictateur dans un pays Musulman. Il est en France cette semaine car Sarko l’a plus ou moins invité à venir discuter à l’Elysée. Et sa venue a causé une grande polémique autour de ça car le ministre [non, la secrétaire d’Etat] aux Droits de l’Homme, la ptite jeune, elle a gueulé. Lui, il ne respecte pas les Droits de l’Homme et donc ça lui plaît pas à la ministre. Et depuis, ça gueule dans tous les sens. »

Bon, malgré que le discours soit un peu TFunisé et RTListe à souhait, c’est déjà un bon début. Mais que c’était pas suffisant.

C’est donc à ce moment-là que je décide de me pencher sur l’affaire Kadhafi, d’étudier un peu le dossier, de me taper de nombreux articles, de nombreuses revues de presse pour passer à la vitesse supérieure. Je précise ici que mon article a été écrit avant-hier après-midi, et que tout a beaucoup évolué depuis lors mais que j'ai une flème monstre pour tout reprendre de A à de Z!

 

Enfin bon. Avant d’essayer de vous donner un point de vue un tant soit peu intéressant, il semble intéressant de se pencher sur le personnage Mouammar Kadhafi à travers une brève biographie non exhaustive que j’essaierai objective.

 

Mouammar Kadhafi, b’en c’est un bonhomme né en 1942 en Lybie. Pour ceux qui ne sauraient pas où c’est, la Lybie (…) : vous voyez l’Egypte ? B’en c’est juste un peu plus à l’Est, au bord de la Mer. Et pour ceux qui voient pas où est l’Egypte, je peux rien pour vous. Désolé. Noël arrive, pensez aux cadeaux utiles.

Vraisemblablement, le jeune Mouammar est prédisposé à l’art de la guerre. Il fait ses études à l’Académie militaire de Benghazi. Rapidement, après sa sortie, il est Capitaine de l’Armée Lybienne.

Agé de 27 ans, en 1969, après avoir participé au renversement par coup d’état du régime monarchique du roi Idris Ier, il devient Chef de l’Etat Lybien. Il prône dès lors la Révolution des Peuples. C’est une philosophie sur laquelle je n’ai pas trouvé grand-chose, malheureusement. Je sais juste que cette doctrine est à l’oppose du Marxisme ET du Capitalisme. Tout ça à la fois. Et moi qui croit toujours que le monde il est Manichéen… youhou !!! les Bisounours, ils existent pas, Flo ! Je sais également que Mouammar, il adopte en 1977 le surnom de « Guide de la révolution » et qu’il devient Secrétaire Général du Congrès Général du Peuple. Voila pourquoi vous avez pu lire dans la presse qu’il est le « Guide » (entre guillemets, c’est important).

En 1979, il abandonne ses fonctionnes officielles au sein du mouvement doctrinal mais garde le pouvoir. Car oui, le Mouammar, il a un rêve. : une union entre la Syrie, l’Egypte et la Tunisie. Il désire que ces 3 pays s’expriment en une seule voix. Douce utopie à l’heure des nationalismes. Son rêve n’aboutira jamais.

Bon, sinon, le bonhomme a une longue barbe non pas car il aime ça. On dira juste qu’il a de légères déviances terroristes. Certains disent qu’il serait à l’origine de la plupart des attentats terroristes depuis les années 1970. Il aurait notamment perpétré des attaques contre les intérêts Américains mais aussi… Français ! Hé oui ! C’était dans les années 80.

Pour le punir de pas penser comme lui, Ronald Reagan alors Président des States, qui voyait Kadhafi comme doebeuliou W. voit Oussama, décide de le bombarder lui, et ses appartements privés. Manque de bol ! Une trentaine de morts plus tard (dont sa fille adoptive âgée de 15 mois)… mais pas de Kadhafi. Certains disent que depuis cet épisode malgré tout tragique, le dictateur aurait changé.

Le problème, c’est bien l’emploi de ce conditionnel. Avec un gars comme lui, on n’est jamais sur de rien. Et ce conditionnel, il gène particulièrement notre petite Rama Yade.

Même si je ne suis pas fan de l’UMP, vous le savez bien, il y a malgré tout quelques personnages que j’apprécie. Et elle, au même titre par ailleurs que Fadela Amara ou Roselyne Bachelot, je l’aime bien. Elles ont toutes les trois un sacré franc-parler.

La Rama, elle a sorti une phrase, déclic d’une polémique hors-norme : « je me retrouve avec la journée internationale des Droits de l’Homme sur les bras et Kadhafi sur le tarmac d’Orly. Oui, pour moi, c’est un problème » a-t-elle déclaré lundi matin.

L’essence même de cette polémique est là. Et c’est du chou gras pour les journalistes et autres rédactions qui, en temps normaux, s’essaient plus ou moins bien à l’objectivité.

Imaginons quelques instants que la jeunette n’ait rien dit. Que se serait-il passé ?

La Ligue des Droits de l’Homme se serait certainement insurgée de la venue du dirigeant Lybien en France. La Ligue des Droits de l’Homme, on lui aurait dit d’aller se faire mettre, mais bien poliment parce que c’est quand même la Ligue des Droits de l’Homme. Au mieux, leurs déclarations auraient été relayées en fin de JT de Pernaut mais le lendemain, comme toute actu digne de ce nom, elle aurait été remplacée par une autre, notamment la signature des 10 milliard d’Euros de contrat.

Sarkozy serait passé une fois de plus pour un héros national, le sauveur de l’économie Française. Il aurait montré qu’il respectait son programme à la lettre, que la croissance allait gagner 2 dixième, que les idéaux d’Alliance Méditerranéenne auraient été sur la voix de l’avancement  et tout le monde aurait été content. Histoire de redonner du baume au cœur au peuple qui ne pourra pas se payer la Dinde de Noël !

 

Mais non ! Même en Sarkozie, les grains de sable existent ! Et ça, le Sarkozy, il vient tout juste de s’en rendre compte. Et ce grain de sable, c’est pas n’importe qui. C’est même pas un journal (qui est traditionnellement à gauche et pour qui il a une si grande amitié !) qui a sorti ça ! C’est Rama. Une de ses amies ! Il a oublié un peu trop rapidement, le nabot, que même ses ministres ils ont un cerveau ! Et qu’à 30 ans, on est encore plein de fougue et qu’on croit en ses idéaux à fond !

Il a oublié, aussi, que la presse n’attendait que ça ! Le moindre grincement de dents de la part d’un membre du gouvernement et… hop ! comme des fauves, il agissent… On comprend mieux alors pourquoi il leur tape dessus, comme il le fait dans le Nouvel Obs’  (vu par le Monde) ce matin.

Pourquoi attendent-ils qu’un membre du gouvernement pète une graine pour dénoncer la politique Sarkozyste ? Souci d’objectivité à l’encontre de notre président ? Censure ?... on n’en sait trop rien ! Le fait est que là, ils ont saisi la perche ! Peut-être même remuent-ils le couteau dans la plaie ?!

Quand avant-hier, Kadhafi annonçait en direct sur France 2 que le président et lui n’avaient jamais évoqué le problème des Droits de l’Hommes en Lybie alors que Sarkozy indiquait l’inverse, que faut-il en penser ? Qui faut-il croire, finalement ?

 

Revenons rapidement sur Rama. Entre lundi et mardi, tout le monde se posait la question ‘allait-elle démissionner du gouvernement ?’ Vous noterez, en passant, alors l’emploi du terme démissionner dans de telles conditions… Ca m'a toujours fait marrer!

Cela aurait finalement donné raison à Chevènement, membre de l’opposition qui plus est, auteur de la citation-choc « Quand on est ministre, soit on démissionne, soit on ferme sa gueule ». Faire partie d’un gouvernement, finalement, c’est pas aussi bien que ce qu’on croit ! On doit forcément fermer sa gueule et dire Amen aux décisions collégiales ! et on appelle ça démocratie ! Hé b’eh ! Enfin… Et bien concernant le comportement de sa secrétaire d’état, le président de la République, il n’a pas, mais alors pas du tout apprécié ! Il l’a même convoquée mardi dans son bureau de Grand Rat pour lui remonter les bretelles. Les bruits de couloir disent que le dialogue aurait été assez beaucoup virulent… On n’en doute guère.

 

On sait tous très bien que les intérêts français dans cette visite sont d’ordre commercial. Enfin, ça, c’est surtout la raison officielle. Il s’avère que la Lybie serait rentrée dans le rang depuis quelques années. Le Colonel-Guide Kadhafi serait même devenus le meilleur pote (en ‘Orient’ en tout cas) des Américains… Quand on voit que notre politique étrangère est de plus en plus Atlantiste, on pourrait être amenés à se demander si… oui ! si cette visite de courtoisie commerciale n’aurait pas été programmée par Wahington. J’ose le dire !

B’en oui quand on y pense… Il faut bien que les traitres, impies de Français montrent leur bonne foi, non ? Il va falloir que l’on reconquiert le cœur Outre-Atlantique. Et pour ce faire, nous allons avoir des missions, des trucs improbables à réaliser…

 

Pour en revenir à cette polémique, je me suis posé une dernière question. Toute cette affaire n’aurait-elle pas été reprise par l’Elysée afin de condamner les propos de Rama et ainsi prouver à Kadhafi que Sarkozy est un ami digne de ce nom ?

En d’autres termes, les journalistes ne se seraient-ils pas monté le bourrichon ? Tel est pris qu’il croyait prendre ? That is the question… My question en tout cas !

Publié dans Politique Française

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Flo 14/12/2007 21:46

Dom... tu t'était cachée, vilaine coquine! :D Ralala!

Flo 14/12/2007 10:42

En réponse à Dom, j'assume! J'ai rien dit d'insultant! Et le politiquement correct, forcément lisse et sans grand relief, m'emmerde au plus haut point! Si les gens ne savent pas reconnaître une ironie, moi, j'y peux rien...Cam, jsais pas si tu le sais, je suis abonné à Google Actus. J'vais pas en faire le descriptif ici mais c'est juste pour te dire qu'ils ont réussi à inventer une rubrique intitulée : "La visite de Kadhafi heure par heure"! On est super heureux avec un truc comme ça, non?Ceci dit, quand tu regardes le bordel avec un oeil décalé (et notamment de la manière dont Yann Bartès du Grand Journal de Canal l'a fait hier soir), c'est assez trippant ce voyage! Ca restera longtemps dans les annales!

Dom 14/12/2007 10:05

" Bon, sinon, le bonhomme a une longue barbe non pas car il aime ça. On dira juste qu’il a de légères déviances terroristes."* Be more carefull * :-/

Cam' 14/12/2007 09:59

tout d'abord .. j'adore ton article ! Ensuite ! qu'est ce qu'ils me soulent avec cette venue ... on ne parle QUE de ça. Et personne n'en parle de droits de l'homme préférant fustiger cette visite à la con ! Rama Yade n'est pas la seule a avoir fait la tête. Kouchner se félicitait d'avoir un diner en Allemagne le jour de l'arrivée de Khadafi ... Quant au PS, ils se frottaient les mains face à ce déchirement au sein du gouvernment (ils sont cons au PS, plutôt que de se reconstruire, ils montrent du doigt ceux qui se disputent ...) Beaucoup de bruit pour ... oh je vais pas dire pas grand chose parce que quand même on a acceuilli un dictateur, et quelle que soit sa conduite actuelle, on ne peut pas effacer un passé ... mais tout de même. Ils ont signé des contrats qui étaient déjà prévu depuis belle lurette et maintenant Khadafi fait du tourisme, et on continue à en parler (aujourd'hui visite de Versailles, hier visite du Louvres, et attention fait super intéressant, il s'est arrêté devant la Joconde)Ce qui me gonfle c'est que les médias ne vont pas au fond des choses, ils restent en surface en commentant bêtement ce dont tout le monde se fout ...