KrystallNacht :

Publié le par Flo

En ce jour de commémorations de l’Armistice pour la Première Guerre Mondiale, je ne parlerais pas non plus de cela. Voila quelques jours, dans la nuit du 9 au 10 novembre exactement, l’on fête un bien triste anniversaire. Dans la nuit du 9 au 10 novembre 1938, l’Allemagne nazie montait crescendo dans les atrocités qu’elle commit. Dans la nuit du 9 au 10 novembre 1938, la Nuit de Cristal brisait des destins, brisait des vies dans un niveau de barbarie qui n’avait jamais été atteint jusqu’alors.

Tous les journaux en ont parlé mais comme cette période de l’Histoire contemporaine m’intéresse, je voudrais juste  revenir, plus ou moins brièvement, sur cet évènement qui marqua un tournant dans l’atrocité du pouvoir Hitlérien.

Goebbels hurlait de partout sa haine des Juifs. Les ondes hertziennes Allemandes étaient saturées de propos antisémites. Personne ne le prenait au sérieux. Les Nazis faisaient tout pour entretenir cette aversion entre les Juifs et le reste de la population Germanique. Pourtant, les assaillants étaient pour la plupart des SS, non pas la population.

Cette Nuit de Cristal trouve son origine à Paris. Le 7 novembre, un jeune Polonais désire attirer l’attention de la population sur le sort qui est réservé au Peuple Juif : il assassine alors un conseiller de l’Ambassade Allemande.

En guide de représailles, le régime nazi, ne lésina pas sur les moyens : sur tout le territoire du Reich (post-Anschluss), plus de 250 synagogues sont brulées ou détruites, 7.500 entreprises et commerces sont pillés. Triste bilan matériel. Mais le bilan humain est bien plus lourd : 100 Juifs sont assassinés, 30.000 arrêtés, 11.000 internés à Dachau et 10.000 à Buchenwald.

D’aucuns croiraient que les camps de concentration n’ont été créé que pendant la guerre mais non, il n’en est rien : les premiers camps ont été « inaugurés » dès janvier 1933, juste après l’accession au Poste de Chancelier de Hitler. C'est pour sûr le début de l'holocauste.

Peu de personnes peuvent encore témoigner de l’atrocité de cette KristallNacht. Toutefois, Hanna Klopstock a tout vécu et se souvient du moindre détail. Elle est alors âgée de 14 ans et habite dans la banlieue de Berlin. Un témoignage bouleversant, d'un évènement qui n’a eu lieu que 70 ans en arrière. 

Juste pour précision : les Accords de Munich viennent d'être signés entre la France et l'Allemgne, instaurant, par principe, une non-agression entre les deux pays...
Intéressant aussi de remarquer que la nationalité de l'assassin du conseiller de l'Ambassade est Polonais. Rappelons-nous que dès le début de la guerre le 1er Septembre 1939, l'Allemagne commence par envahir la Pologne, un "bastion" du peuple Juif.
Intéressant également de rappeler que le 9 novembre est une date qui revient régulièrement au cours du sicèle dernier dans les faits marquants de l'Histoire de l'Allemagne :
9 novembre 1989 : le Mur de Berlin est brisé. C'est le début de la fin du régime Communiste.
9 novembre 1923 : Hitler tente un putsch, plus connu sous le Putsch de la Brasserie...

Je vous laisse sur ce reportage intéressant, diffusé par Arte.



Publié dans zoom sur le monde

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article