Cancer : en voie d'extinction?

Publié le par Flo

Après le vaccin contre le cancer du col de l’utérus (Gardasil®) dont la mise sur le marché européen a été autorisée en 2006 _nous y reviendrons plus tard_, le New England Journal of Medicine révèle que les hommes qui désireront savoir s’ils sont exposés plus que la moyenne au cancer de la prostate.

En faisant une simple prise de sang, les hommes inquiets seront fixés de manière plus ou moins fiable.

La méthode encore expérimentale pourrait être commercialisée prochainement. Les scientifiques ont récemment découvert que le cancer de la prostate est le résultat de seize mutations génétiques intervenant sur les chromosomes 8 et 17. Ces deux chromosomes semblent être ceux qui renferment les codes génétiques liés à ce cancer.

Sur l’année 2006, 60.000 cancers de la prostate ont été diagnostiqués en France. Leur nombre aurait doublé en 5 ans. Mais ne nous inquiétons pas, cette augmentation impressionnante vient surtout de l’amélioration des techniques de dépistage. (source)

 

Si l’on y regarde de plus prêt, de plus en plus de progrès sont faits en matière de cancérologie. Le développement du Gardasil® en est la preuve irréfutable. Chaque année dans le monde, près de 260.000 femmes décèdent des suites de cette maladie dont 1.000 en France. 

Mieux encore. Le site doctissmo révèle, prudemment, qu’un vaccin contre le cancer serait envisageable pour 2010… c'est-à-dire demain. Après quinze années d’une recherche acharnée, souvent difficile, les scientifiques seraient sur le point de trouver ce vaccin attendu de toute la planète, vaccin qui serait très certainement mis sur le marché à des prix inabordables.

Comment fonctionnerait ce type de traitement  préventif ? Le principe serait tout bonnement de demander, en la stimulant, une réponse de la tumeur. De cette manière, notre système immunitaire pourrait reconnaître le danger et ainsi détruire la tumeur.

Ces traitements sont pour l’instant au stade clinique. Il faudra quelques années encore, après approbation des autorités compétentes, pour les voir arriver sur le marché.

Publié dans Médecine

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article