Sarkozy au pays de Voici

Publié le par Cam'

4 consonnes et trois voyelles c’est le prénom de… hum, et bien ! c’est le prénom de Nicolas… Oui, j’admets qu’il y a un petit problème de rime dans ma chanson mais que voulez vous, Madame Carla Bruni aurait dû permettre une adaptation plus libre de sa chanson dédiée à son ancien amant Raphaël…

 

Pour vous resituer, au cas où vous ne seriez pas au courant de cette grande nouvelle, il paraîtrait que M. Sarkozy , notre président bien aimé, aurait entamé une relation amoureuse avec la top-model-chanteuse Carla Bruni. Intéressant non ?

 

Mon article n’a pas pour but de monter d’autres super-théories sur ce nouveau couple. Parce que je m’en fiche totalement ! Je veux en fait essayer de comprendre pourquoi tout le monde en parle, pourquoi cela a fait la une du Parisien, entre autres.

 

D’abord, c’est la première fois que nous avons un Président célibataire. Les prédécesseurs de Sarkozy étaient mariés, plus ou moins rangés dans une vie de couple. Lui, dés ses premiers mois de mandats, il a connu les affres du divorce. Ensuite, c’est la première fois que nous avons un président people. Affréter le jet, aller en vacances aux States, faire la une des magasines torchons comme Voici ou Public, c’est devenu son dada. Et puis il y a toujours cette politique de diversion sur laquelle j’avais mis le doigt il y a quelques temps déjà : attirer l’attention sur un détail de la vie présidentielle qui n’est pas bien important, pour pouvoir faire passer plus facilement certaines choses.

Regardez bien ! On ne parle plus de ces réformes de retraites, on ne parle plus non plus du niveau catastrophique des petits élèves français … Et ça, ça commence à me courir sur le haricot. Je veux bien qu’on tente une sorte de trêve de Noël, en parlant de choses un peu plus légères que de lois et autres drames… Le problème en fait c’est que nous n’entendons plus parler que des actions de SuperSarko au pays de Mickey… Même l’affaire Kadhafi est passée à la trappe (remarquez pour ce qu’il restait à en dire!).

 

Faire la part des choses au gouvernement ? Cela me semble impossible.

C’est tout l’un ou tout l’autre. Soit il n’y a que des problèmes et on ne sait plus ou donner de la tête et là les choses vraiment importantes passent à la trappe, noyées par un trop plein d’infos. Soit il y a un tas de choses à dire, mais elles passent sous couvert à cause d’une histoire de people dont tout le monde se fout.   

Une chose reste sûre et vraie, stable et indéniable. Que ce soit politiquement ou pas, Sarko est là…

 

Mais dites, il n’y a pas qu’un président dans le gouvernement ? Si ?

 

Publié dans Ca nous gonfle un peu

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Cam' 20/12/2007 09:40

@Wing : c'est exactement ça que je voulais mettre en valeur. En effet on s'excite sur pas grand chose en occultant les vrais scandales. Si quelqu'un a une solution pour lutter ... @Shrek : tu peux élargir à la vie politique en général, je te l'autorise (t'as vu je suis sympa hein) Je n'ai parlé que de Sarko puisqu'en ce moment c'est lui qui est au premier plan. (Regardez la semaine dernière les médias lui prêtaient une relation avec Laurence Ferrari ...) Le problème finalement tu mets plus ou moins le doigt dessus. A savoir qu'on ne sait plus trop qui sont les baiseurs et les baisés. 

un certain ogre 19/12/2007 21:35

Tout d'abord merci pour l'intronisation. Malheureusement l'ogre est un être timide qui ne peut se dévoiler plus qu'il ne le fait avec sa plume.Concernant cet article, j'aimerai, si tu le permets, élargir ta vision au monde politique en général. Quand Voici photographie la Bravitude en maillot de bain, tout le monde crie au scandale! Quand Culbutot s'éxhibe avec une journaliste, tout le monde se veut pourfendeur du droit à la vie privée. Quand Superflic se la pète aux bras d'un ex-mannequin, ça fait la Une du Parisien et consort...Que dire de plus, si ce n'est bienvenue en "Voicicratie", seulement y en a qui sont peut-être plus malins ou plus fourbes que d'autres! C'est encore une fois l'exemple type du pouvoir des "baiseurs" sur les "baisés"Seulement gare aux retournements de situations! Il n'y a pas que la roue de la fortune qui tourne...Ogrement

Wing-ding-a-ding 19/12/2007 16:43

Ce qui me navre moi, c'est que tout le monde s'enflamme pour des conneries du style "on a vu Sarkozy avec Bruni chez Donald" (oui j'aime pas Mickey..), et PERSONNE, absolument PERSONNE n'a relevé une ENORMITE insupportable qu'il a dite pendant la visite de Kadhafi...je cite : "vous savez, il y a des moments où il faut mettre de côté les droits de l'homme" .Je ne comprends pas comment les français peuvent laisser passer un truc pareil. Comment un président de la "république" peut il balancer un truc aussi execrable sans que personne ne lui lance une pierre??O_OJ'en reste sans voix.

Flo 19/12/2007 13:51

Boh... c'est dans la continuité de sa politique, de sa gestion médiatique... C'est tellement inintéressant que j'ai même pas envie d'en parler.Ah, et pis au fait, le président y fait pas partie du gouvernement;)