Le secret était-il si bien gardé? 'Le Mystère des Dieux', B.Werber.

Publié le par Nico

Or donc, essayons-nous à une critique objective et sans spoil (ndc : et non pas sans poils ! J). Ce serait dommage de révéler la fin.

Ce livre peut donc se lire sans que l’on ait lu les autres. Il est plus ou moins la fin du Cycle Thanatonautes - Empire des Anges - Nous les Dieux - Le Souffle des Dieux - Le Mystère des Dieux...

 

On y retrouve vite fait quelques personnages clés, mais l'action est centrée sur Michael Pinson, le personnage principal, et quelques autres plus ou moins nouveaux... (En fait c'est un peu comme si le Seigneur des Anneaux finissait avec seulement Frodon, Frodon, Frodon, et personne d'autre...)

 

L'intérêt est de laisser aux nouveaux le droit de lire celui-là sans acheter tous les autres... C'est d'ailleurs bien dit clairement sur le site de l'auteur : ce qu'il markete bieeeen...

 

Parlons d'abord des points forts de ce livre.

 

Il suit une histoire génialissime que fut celle des Thanatonautes et nous renvoie même, un tout petit peu, au plaisir que nous avons eu avec les explorations de l'au delà...

 

Il se lit encore une fois très vite... Moins qu'avant, car certains passages sont extrêmement pesants, mais pour le lecteur qui n'a jamais lu un Werber, Le Mystère des Dieux peut être un bon compagnon dans le métro ou sur la plage, en cela qu'il se lit tout seul, avec un suspense bien distillé... On est loin de la puissance des premiers, mais celui-là reste "avalable", pour peu qu'on ne s'intéresse qu'à la "magie" de l'histoire et qu'on zappe la philosophie à deux balles.


La vraie bonne idée de Werber est là : une sorte de fourre-tout.

Il fourmille encore de quelques excellentes idées. Elles se font un peu rares, mais sont tout de même essentielles à captiver le lecteur pour une trentaine de pages de plus.

 

Les passages de l'ESRA (ndc : Werber utilise l’Encyclopédie du Savoir Relatif et Absolu pour distiller sa philosophie dans la plupart de ses livres) sont réchauffés mais bien choisis. Certains sont mêmes passionnants. Plus que le livre lui même en vérité.

La vraie bonne idée de Werber est là, encore et toujours : une sorte de livre fourre-tout, où chacun peut piocher ce qu'il veut... L'esprit un peu cartésien y trouve une flopée d'énormités (comme la ‘noosphère’, pardon, mais ça passe toujours aussi mal...), mais il y a d'excellents passages.

 

‘Un gros bravo encore à l'ESRA Online’ d'ailleurs, qui fait un super travail pour un site super agréable... Le souci c'est que personne ne touchera de royalties pour ce que Werber vous taxe chaque jour :) Pas grave, mes articles à moi ne sont pas repris :D:D En revanche le Monsieur de la page 404 peut demander au moins une invitation au Mac Do

 

Passons maintenant aux points faibles.

 

Le fin tant attendue est si… attendue ! Je me rappelle de tous les sujets sur les forums Werbériens, tentant de découvrir la fin du Cycle, et la réponse finale... Je crois que la réponse qui est tombée le plus souvent est belle et bien celle qui tombe à la fin du bouquin... Et Werber qui annonçait une énorme surprise...

 

Remarquez c'est une surprise au second degré "SURPRIIIIISE Vous saviez déjà tous la fin, sauf les tordus qui ont cherché un truc un peu compliqué ou second degré..."

 

Tout ça pour ça ! Pardon, j'avais déjà eu cette fin dans un autre livre, bien plus philosophique, bien plus instructif, et bien plus grisant. Mais l'histoire là-bas était moins prenante, j'avoue... Un petit remerciement à l'auteur du livre copié ne ferait pas de mal ?

 

Les fermetures de portes sont mal gérées. Si je le remarque en tant que lecteur à courte mémoire, c'est gênant ! Le déicide est torché en une page, histoire de s'en débarrasser. Le livre n'est officiellement plus un polar... Et puis les personnages qui disparaissent sans autre forme de procès... Bref, pas facile de s'y retrouver ou de vouloir connaître la fin dans ces conditions, quand la première déception apparaît après 20 pages...


Werber n'a sûrement pas lu les 'topics' d'erreurs et d'incohérence...
 

Le livre-univers à la Frank Herbert ou Tolkien !!!  Reviens sur Terre Bernard, un livre-univers ne se contente pas de copier un livre d'histoire en rajoutant deux ou trois détails... L'univers de Herbert dressait tout un nouveau système économique, politique, judiciaire, avec de nouveaux étalons, de nouvelles normes et valeurs, ect... Celui de Tolkien ajoutait même à tout cela une langue qui peut être apprise aujourd'hui... Celui de Werber reprend et condense les écrits d'Homère, de Gaarder, et des Historiens (au hasard, Milza et Berstein)... Whaouh ! quel univers ! Les mêmes Dieux, et encore, juste un fragment d'entre eux, les mêmes peuples, les mêmes faits, les mêmes langues, les mêmes produits, les mêmes espaces, etc.

 

De nombreuses incohérences. Les histoires de Kiwi au Danemark qui marchent sur une Terre ou il n'y a pas de Danemark c'est balèze. Les liens entre Les Thanas, l'EDA, et le Cycle des Dieux sont aussi super mal faits... Les topics d'erreurs et d'incohérence sur les forums n'ont sûrement pas été lus par Werber entre deux sorties !

 

La plus grosse incohérence de tous : le mec qui se les tape toutes. Et attention, on parle d'un guignol qui n'a pas confiance en lui et qui est du genre con-con, allant jusqu'a se faire expliquer sa propre façon de penser ! Dans la vraie vie les nanas ne sortent pas avec des guignols... En fait le livre pèse beaucoup par le coté phantasmatique des écrits. C’était déjà lourd de le lire dans le SDD, le Papillon des Etoiles ou les Humains, mais ça devient insupportable dans le Mystère... Je me les tape toutes, elles me désirent toutes, je les aime toutes, et je fais l'amour encore et toujours. Y'a que chez Werber ou la bombasse adorable tombe amoureuse du vieux chauve misanthrope avec son haleine de poney !

Pouaaah, merci, mais non merci ! Fais avancer ton histoire ou donne des détails porno si tu veux vendre, mais arrête les "nous mélangeons nos fluides, bla bla bla". Et puis merci pour le perso principal connard à souhait. Un minimum de connaissance sur le sentiment amoureux suffirait à éviter d'écrire "je les aime toutes" et "je couche avec toutes". Dans ce cas les trois t'attirent et tu couches avec, mais pitié, ne parle pas d'amour sans avoir idée de ce que c'est.

 

Et le pire de tout : LA Philosophie. On nous vend de la Philosophie-Fiction, on veut nous donner à réfléchir ! C'est gagné, je réfléchis beaucoup sur la médiocrité du point de vue de Werber : les humains sont bêtes et sauvages, ils ne font que reproduire les mêmes erreurs, bla bla bla... Et puis ces phrases qui ressortent encore et toujours "Ils essaient de réduire leur malheur au lieu de construire leur bonheur..." ou alors "Ce n'est pas parce qu'ils sont nombreux à avoir tort qu'ils ont raison..."

 

Pfiou, pour un bonhomme qui se dit antireligieux c'est rude ! Si la religion est un "prêt-à-penser", que sont ces phrases toutes faites ? Et Werber les a-t-il seulement comprises ? Je ne crois pas.

 

Et puis il est vrai que les mythes et légendes, comme les références kabbalistiques ou ésotériques n'ont pas à être comprises pour être vendues...

 

Le souci c'est que le truc de Werber, c'est de changer de point de vue ! Ben là, il en abuse... "Tiens, mêmes mes premiers fans me disent que je fais de la merde... Ils avaient raison et maintenant ils ont tort... Où sont ceux qui m'aiment ? Ahhh, partout...". Son nouveau leitmotiv : "Mes lecteurs sont stupides et ne comprennent rien..."

 
Il lui manque une notion essentielle. L'Amour.

Et toutes les tentatives pour faire plus simple nous amènent malheureusement à voir qu'on a compris : Werber ne connaît pas l'humain. Il l'observe à travers le JT de Pernault et les émissions choc... Jamais il ne comprendra son potentiel, jamais il ne comprendra pourquoi il n'est pas un animal ordinaire, jamais il ne le considérera à sa juste valeur... Il lui manque pour cela une notion centrale. L'Amour.

Aussi longtemps que Werber ne saura pas ce qu'est l'amour envers son espèce ou envers son prochain, il nous pondra une philosophie à deux balles. Il ne la comprend même pas d'ailleurs... Copiée ça et là, sa pensée ne découle plus d'un effort de réflexion mais bel et bien d'un effort de mémorisation de ce qu'on lui a raconté ça et là.

 

C'est fini, Werber est au bout de son cheminement intellectuel, et tant pis pour ceux qui continuent d'avancer... Marrant que cela se passe de la même manière que les gros fumeurs de Cannabis qui se complaisent lentement mais sûrement dans une médiocrité intellectuelle de plus en plus grande, la ou ils sont persuadés justement de philosopher de plus en plus intensément.

 

En résumé, un bon livre de plage pour tous ceux qui n'ont aucune connaissance de l'arrière plan "Werber"... Lisez l'histoire et passez un bon moment, et surtout, jurez moi de ne pas vous attarder sur la pseudo philosophie qu'il a emprunté ça et la sans la comprendre.

 

Autre chose : le livre coûte 22 € 90. Attendez-le en poche, et même 8€ seront déjà un peu trop.

(PS : si quelqu'un veut mettre en ligne la photo, je sais pas comment vous faîtes pour y arriver! Moi, j'su pas au point là-dessus!)
 

BW.jpg ---->>>> 22€ 90 chez votre marchand d'journaux !

Publié dans médias

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

touffman 22/10/2007 13:50

Eh bien ça fait plaisir de voir que je ne suis pas le seul à avoir eu du mal avec le mystère des dieux.J'ai trouvé ce tome vraiment insipide, pas de nouveauté. Werber utilise toujours les mêmes ficelles c'est agaçant. Ce troisième tomes ressemble beaucoup aux autres avec pas mal de passage "torcher en deux trois coups de stylo". La fin, est elle aussi très rapide, on mets 3 tomes à découvrir ce qu'est le 9 enfin plutôt deux^^. Et il nous file la solution (et un peu plus) en 10 pages.Monsieur Werber il serait temps de vous remettre en question et de penser à vous renouveller un peu.

CAm' 17/10/2007 15:42

idem que lulu ^^sauf que peut être j'oserai dépenser 8 euros pour un poche. ou alors je vais le demander à ma maie pour noël, parce que sinon elle va improviser ... et une mamie qui improvise c'est jamais bon (ça va du boudin de porte au disque de musique classique ... )BREF ^^ tout ça pour dire "nico je t'aime"j'ai lu les spoilers et je suis tutafé d'accord avec toi !

Nico 16/10/2007 18:57

L'article de l'ESRA de la page 404 a été ecrit par un des ESRAiens Online... Mais il n'a meme pas ete cité...

lulu 16/10/2007 17:55

idem que Flo! Je ne l'ai pas lu, mais j'ai lu tous les spoilers lol, du coup ça ne me motive pas.J'attends qu'il soit en poche à la bibli ;-)Au fait c'est quoi cet histoire de mac do et de la page 404 ? rien pigé... par contre je sais mettre des photos :-P alors je vais t'en mettre une sur le champ

Flo 15/10/2007 17:16

J'voudrais bien réagir... mais j'ai pas lu le bouquin! Ca me fait chier de mettre 22,90 (plus le prix de l'essence, hein! car moi, j'habite à la campagne donc y'a pas de bus ou quoique ce soit) dans un truc que je sais être une daube!Promis, je commenterai quand je l'aurai lu.