Réchauffement climatique : SUS aux idées reçues

Publié le par Floudud

Written by Nico...


Il est de bon ton, en ce moment, de s’exclamer sur le réchauffement climatique, de critiquer les comportements peu civiques des pollueurs... Ce qui nous amène à entendre tout un tas d’inexactitudes sur le CO2, l’Effet de Serre et la couche d’Ozone. Inexactitudes que j’aimerai, dans ce court article, remettre un peu a leur place.

 

Le Mécanisme de l’Effet de Serre et le Rôle de la Couche d’Ozone.

 

On apprend très jeune qu’une couche d’Ozone entoure la terre et lui donne, vue de l’espace, une jolie auréole bleue. Cette couche n’est autre qu’une concentration dans la stratosphère (10 000 m – 30 000 m d’altitude) d’un gaz, l’Ozone, composé de trois atomes d’oxygène (O3). Elle a pour rôle principal de nous protéger en réfléchissant la lumière meurtrière du soleil même si elle en laisse passer une partie (environ 70%). Cette lumière solaire, en arrivant au sol, est réémise vers l’espace sous forme d’infrarouges qui nous apportent de la chaleur. Deuxième mécanisme, les gaz à effet de serre captent une partie de ces infrarouges et les réémettent dans toutes les directions. Ceci concourt à garder la Terre à une température moyenne de 15 degrés Celsius. Tout cela est récapitulé sur le schéma suivant :

  

                                          effet-serre1.jpg

                                         (Source: http://www.agirr.org/IMG/effet-serre.jpg)

 

Les principaux gaz à effet de serre (GES) sont le CO2 (Dioxyde de Carbone), le H2O (la Vapeur d’Eau), et le CH4 (Méthane). On le répète, leur rôle est de capter les infrarouges réémis par la Terre et de les renvoyer dans toutes les directions, dont le sol.

 

Le problème est donc leur augmentation constante et alarmante, du fait de notre utilisation abusive de nos ressources et de nos équipements :

 

                                                    effetdeserre2.gifhttp://www.delaplanete.org/IMG/gif/renseignements2.gif)

                         (source: 

 

En effet, plus il y a de gaz a effet de serre dans l’atmosphère, plus il y a d’infrarouges captés et réémis et donc plus la température moyenne de la planète augmente. Cela cause de nombreux problèmes :

 

-         La hausse de la température est surtout ressentie dans les pôles : elle concourt à la fonte des glaces. Le souci serait déjà grand si les icebergs fondaient, parce que les animaux polaires seraient vite amenés à disparaitre. Mais comme un glaçon qui fond dans un verre, le niveau global de l’eau ne monterait pas... En revanche la glace située sur de la terre, comme au Groenland ou aux Pôles, en fondant, va faire monter le niveau global des eaux et noyer de grandes régions du globe, sur les cotes... Les déplacements de population se compteraient en milliards, les soucis qui vont avec aussi. Voila pour chez nous :

 

                                       mont--edeseaux.jpg     (Source : http://lamap93.free.fr/intranet/lml/photos/montee%20des%20eaux.jpg 

              

-         Les climats seraient bouleversés. La hausse de la température des eaux nous a déjà gratifiés du cyclone Katarina. Il n’est que le premier d’une longue série. Les courants marins seraient modifies et les canicules seraient choses normales... Rien de réjouissant la dedans...

 
                                               katrina-furac-E3o.jpg

                    (Source :  http://meuslivros.weblog.com.pt/arquivo/katrina-furac%E3o.jpg )

 

 La liste est longue... Je ne m’attarderai pas sur les effets du réchauffement parce que ce n’est pas le sujet et que c’est déjà plus ou moins gravé dans les esprits.

Le but était de casser une ou deux idées reçues, alors allons y : Les GES n’ont RIEN A VOIR avec le trou dans la couche d’Ozone. Merci donc d’éviter cette erreur a l’avenir.

 

L’Ozone et le trou

 

Comme il a été dit, l’Ozone est un gaz : O3. On distingue l’Ozone Troposphérique (au sol) de l’Ozone Stratosphérique (en altitude).

 

-         L’Ozone Troposphérique : C’est le mauvais. Son niveau augmente par l’Ozone émis par les véhicules, et notamment les vapeurs d’essence. Il est amusant de noter que les USA si critiqués ont mis en place des filtres pour éviter que ces vapeurs ne s’échappent au moment de faire le plein... Cela fait une quinzaine d’années déjà... Celui la n’a pas grand chose de naturel et c’est celui qui est mesuré lors des pics de pollution. Il provoque des pathologies diverses et ne nous protège de rien... C’est juste de la pollution...

 

-        L’Ozone Stratosphérique : C’est la fameuse couche d’ozone. Son trou au niveau de l’Antarctique est célèbre... Parlons-en un peu...

 

Dans les années d’après guerre, furent mises au point des molécules miracle, les Chlorofluorocarbones (CFC). Utilisées dans les frigos ou d’autres systèmes de réfrigération, elles avaient une stabilité exceptionnelle et une bonne durée de vie. On les a produit en masse et a la mise au rebut des appareils, on les a laissé s’enfuir dans l’atmosphère...

 

Pas de chance, ces molécules inertes avaient une propriété inattendue !

 

L’Ozone se forme dans la stratosphère par des relations de type :

 

O2 + Rayonnement Solaire à O + O

O2 + O à O3

O3 + Rayonnement Solaire à O2 + O

 

Le niveau global de O3, et donc d’Ozone, reste donc globalement constant par un équilibre entre la création et la destruction d’O3. Ce niveau constant forme la couche d’Ozone.

 

Pas de chance, les CFC servent de catalyseur à l’équation :

 

O3 + Rayonnement Solaire à O2 + O

 

Cela signifie qu’ils encouragent cette équation, sans disparaitre lors du processus. L’équilibre des équations au dessus est donc bouleversé et l’O3 se détruit plus vite qu’elle ne se forme.

 

Ces CFC étant plus actifs en cas de froid, le trou s’est forme au dessus de l’Antarctique. Le trou n’est bien sur qu’une image... C’est le niveau d’Ozone qui a diminue mais jamais il n’est tombe a zéro.

 
                                       trouzone.jpg

                         (Source :  http://static.flickr.com/54/149880470_f174c28c2a.jpg )

 

Bonne nouvelle: on s’en est rendu compte a temps et on a interdit les CFC. Le trou est presque intégralement refermé, maintenant... 

Il est intéressant de noter que les CFC sont aussi des gaz à effet de serre...

 

Enfin bref, tout ca pour dire que prendre sa voiture n’aggrave pas le trou dans la couche d’ozone...

 

J’aime aussi constater qu’on sait toujours réparer nos erreurs, et qu’on s’inquiète beaucoup pour l’avenir en oubliant notre capacité a toujours nous dépasser dans les moments difficiles... Apres tout, les plus grandes inventions ont été faites en temps de guerre... L’étudiant travaille beaucoup mieux la veille de l’examen et la pression l’aide à se dépasser...

 

C’est notre nature... Attendre le dernier moment puis nous repousser nos limites... En temps voulu nous ferons ce qu’il faut pour l’environnement et nos meilleurs spécialistes trouveront les solutions qu’il faut...

 

Patience et Espoir chers amis...

 

Et bonne nouvelle ! Prendre un bain tous les jours ne troue pas notre précieuse couche d’Ozone ! Bon ok on réchauffe l’atmosphère et on détruit notre planète mais au moins on n’aggrave pas le trou !

Publié dans zoom sur le monde

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Gillou 10/07/2007 19:14

Ah bah non pas d'accord du tout, les produits de l'homme sont des produits transformés et pas produits par la nature. Ce n'est pas du tout naturel, c'est fait avec des produits naturels mais je ne vois pas ce qu'il y a de naturel dans tous nos produits et productions c'est au contraire complètement artificiel.Franchement je ne vois pas du tout le lien, lorsqu'un animal crée des produits (bon là tout de suite pas trop d'exemples) je ne crois pas que ces produits sont naturels c'est plus que l'animal est intelligent et débrouillard.

FloUdud 09/07/2007 22:38

L'Homme fait partie de la nature... tout ce que produit l'Homme est donc naturel, non? et la pollution étant un produit comme un autre...

Gillou 09/07/2007 22:36

La pollution fait partie de la nature ??J'avoue ne pas très bien comprendre. Est ce qu'il y a quelque chose de naturel dans la pollution chimique ? Parce si tu parles des déjections tout ça je dirais plus que c'est de la fertilisation que de la pollution, enfin vraiment pas compris cette phrase en fait ?

FloUdud 09/07/2007 12:14

pauvre planète... mais bon, en même temps, la pollution fait partie de la nature.

Gillou 07/07/2007 21:52

Intéressant, je savais que le trou dans la couche d'ozone avait été résorbé ou du moins qu'il ne s'aggravait plus mais c'est très intéressant d'en avoir l'explication merci.Par contre comme tu le dis si le trou n'est plus un problème trop actuel, par contre la planète se réchauffe toujours à cause de l'activité de l'homme et très franchement je ne pense pas qu'une solution miracle va apparaitre comme ça et faire que tout va bien. Je crois plus que la solution c'est comme la veille d'un examen, il faut se mettre à travailler, et bien là il faut réduire notre activité arrèter de consommer à outrance les énergies fossiles et cela irait déjà beaucoup mieux. Alors peut être qu'ilfaut que cela soit encore plus pollué et que des choses vraiment graves arrivent pour que tout s'arrète ou réduise. Mais malheureusement on attend toujours le dernier moment et comme pour les examens il faudra faire l'impasse sur certaines matières et donc il y aura des effets irréversibles...