On fait les présentations

Publié le par Floudud

Après un mois d'aventures bloggiennes en votre compagnie, il serait temps que vous sachiez qui est le guignol qui raconte des trucs pas toujours intéressants... Pour ceux qui me lisent mais ne savent pas qui je suis, je vais faire une petite présentation vite fait bien fait. C'est bien parce que je suis de bonne humeur (d'où la classification dans la catégorie 'Humeur du jour').

Roulements de tambour, orchestres... C'est la grande fête sur zoomsur-lemonde. Prenez votre respiration. Vous verrez, c'est qu'une mauvaise passe dans la vie. Allé, on est parti :

Je me prénomme Florent, ou Flo, ou Ud... entre autres. Agé de 23 ans, l'étrange spécimen de  race humaine qui s'adresse à vous a tenté pas mal de choses dans sa vie pourtant pas si longue.

FIL9708bis.jpg

Après un baccalauréat obtenu on ne sait pas trop comment, il débarque en fac de communication, à Lyon. Bon, jusque là, rien d'anormal. Son but était de devenir journaliste, c'est pour cela qu'il avait choisi cette voie, sur conseil d'une trèstrèstrès gentille (...) conseillère d'orientation! Mais alors que de déception lorsque le doyen, pendant le discours du jour de la rentrée, avoue que les études de communication ne mènent pas au journalisme! ! ! Déception. Résultat, une année à faire la teuf.

Après avoir tenté sans grande conviction des concours d'école de journalisme, et bien... réorientation en fac d'Histoire pour deux années. La licence espérée n'est pas arrivée! Pendant cette période, l'idée de faire carrière avec Ronald Mc Donald's lui a traversé l'esprit, mais il a rapidement changé d'avis. Son caractère un peu trop bien trempé lui a valu d'aller voir ailleurs.

Gonflé par le système de la fac, il décide de tout plaquer et de créer une entreprise dans le tourisme...

Mais personne ne pouvant l'aider, il tombe tête la première dans le journalisme. Il devient CLP, puis pigiste pour un canard d'actu locales. Une fois promu au rang de pigiste, il enchaîne trois mois durant les "Unes", en proposant des sujets basés sur la tradition et l'Histoire de sa région. Il se voit peu à peu chargé des gros dossiers viticoles de sa région en crise, rencontre députés, sénateurs, participe à des A.G avec les "grands" de sa campagne. Il est même connu et reçoit quelques courriers de mamies qui sont fan de lui !!! Tout va pour le mieux... Enfin, presque. Le journal a oublié que Florent, pour vivre, il a besoin d'argent et qu'il ne fait pas cela bénévolement. Le journal lui verse alors 15€ par papier de 8.000 signes. Considérant que c'est de l'abus, il décide de tout plaquer. Sa rédac'chef essaye de le retenir en lui faisant miroiter des jours meilleurs... Il s'en fout et s'en va la tête haute.

Serait-il utile de préciser que le Florent a brillamment réussi un concours d'entrée dans une école de journalisme bien réputée (pense-t-il)?

Une fois intégrée l'école, il se met à dérayer dans sa tête : l'école n'est pas aussi bien que ce qu'il avait présagé. Après 6 mois dans un état mental plutôt pas cool, dans un état physique tout aussi pas cool, il lache le tout. Son médecin l'a même menacé de le faire interner quelque temps dans une maison de repos... L'école n'est pas la seule cause de son mal-être, même si elle est la principale : Flo a enchaîné tuiles sur tuiles depuis pas mal de temps, et a encaissé sans trop rien dire.

Depuis cet épisode tragique, au mois de mars dernier, le Florent s'est refait une santé. Et depuis, il galère à savoir comment il va faire pour devenir vraiment journaliste. A moins qu'il ne change totalement de voie et trouve (enfin) un associé pour monter la boîte qu'il avait été de mettre sur pied, l'année d'avant. Ou pis encore : de créer son canard. Les idées fusent.

Durant toute la saison touristique, le Florent, il va donc travailler comme animateur au camping à côté de chez lui. De grands moments, espère-t-il.

Publié dans Humeur du jour

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
F
Ah ce niveau là, c'est même pas de la radinerie, je crois... J'me suis bien fait prendre pour un con. Bien comme il faut.Et quand je vois, maintenant et avec du recul, le prix moyen d'un feuillet, j'me dis que j'aurai dû les attaquer aux Prud'hommes, ces connards! I m'ont foutu dans une merde pas possible et si j'avais été payé, je pense que j'aurai eu de quoi vivre l'an dernier, donc de mieux supporter cette école et peut-être d'y être encore. J'avoue que maintenant, au chômage, je regretterai presque mon choix -qui n'en était pas forcément un...
Répondre
E
15 € les 8000 signes... ben dis-donc les radins ! Même moi j'étais mieux payée (et pourtant, je gagnais vraiment pas des masses). Par contre, je n'ai jamais reçu de lettres de  mamies fans moi... :(
Répondre
P
SALUT futur journalisteCompte-tenu de la qualité de tes écrits, je pense que tu arriveras à devenir un très bon journaliste.Du travail en perspective pour faire valoir toutes tes qualités !Un prof de ChalonPatrick
Répondre
F
Merci... et oui, du travail en perspective, pour y arriver! Mais on s'accroche;)
L
Mince je voulais t'offrir en dote un service porcelaine lol Mais tu es vraiment charmant, je peux venir faire un reportage sur toi ! envoi une chtite foto stp lol
Répondre
L
Chapeau ton blog ! et premierement, je peux dire que tu as des c......., enfin j'espère ! lol bon en plus tu as un regard a me rourner est casser toute ma porcelaine  .......... de Limoges lol Je te bizzz trés fort, c'est pas une demande en mariage c fichus pour 5ans lol, continu avec ton blog et repond sur mon Email avec ta photo que pour moi ! bon j'ai 10 de plus que toi MAIS suis pas vieux lol
Répondre
F
loool... hé b'en merci;) P'is t'façon, j'ai pas l'intention d'me marier donc ça va.