"IL" a parlé

Publié le par FloUdud

Non, ce n'est pas de Nicolas Sarkozy dont je vais traiter, quoique le sujet s'en approchera à un moment.

JM-Le-pen.jpg

"IL", c'est Jean-Marie Le Pen, l'homme du Front National. Ce parti était, jusque 2002, la pire chose que la France portait , et ce, depuis de nombreuses années. Le FN était LE parti qui rappelait l'horreur et la barbarie nazie... Jusqu'à l'élection de 2002.

Car depuis, SS -ou Super Sarko- est sorti de sous les fagots : le FN et ses militants sont fréquentables. On entend même des militants ou électeurs s'exprimer librement sur les chaînes Hertziennes... Chose jusque là pratiquement inimaginable. L'arrivée de Marine, la fille de Jean Marie, y est pour quelque chose. Elle a permis au parti de lisser son image d'extrémiste. UN mal? un bien? Je ne m'exprimerai pas dessus. Je puis juste affirmer, et je l'assume, que si le second tour avait opposé Sarko au FN, j'aurai voté FN. La maxime qui prend de l'ampleur sur la toile "Tout, Sauf Sarkozy" prend tout son sens ici.

En 2002, JM Le Pen ne s'y attendait pas : il accédait au second tour de l'élection présidentielle. Incroyable, presque. Et, bien évidemment, il s'attendait à faire les même résultats cette année. Il avait frôlé les 18% en 2002. Pourtant, "seulement" 10% des Français lui ont fait confiance. La faute à qui?

Pour le leader du parti, la faute à Nicolas Sarkozy, au peuple également de qui il avait dit, une légère pointe d'amertume dans la voix, "Je pensais que les Français étaient mécontents. Je me suis trompé!", au soir des résultats du premier tour. Mais surtout la faute à Nicolas Sarkozy qui lui a "piqué" plus de 7 % de ses suffrages. Inconcevable, pour le FN, qu'un autre parti vienne jouer sur ses terres.

Ce mardi 1er mai, lors du traditionnel rassemblement des militants du parti, Jean Marie Le Pen a demandé, de manière officielle, à ses militants de ne pas voter pour Nicolas Sarkozy et l'UMP. Le FN demande une "absention massive" de la part de ses électeurs.

Rien n'est encore joué dans cette pêche aux électeurs.

Publié dans Politique Française

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C
La meilleure chose qui pouvait arriver (pour contrer Sarko hein ... )<br /> Le Pen c'est plus de 10% des suffrages ... 10% qui n'iront pas à Sarko ... enfin apparement il y a quand même deux tiers des élécteurs FN qui comptent tout de même voter UMP ... mais ça fait perdre beaucoup de voix à Sarko ... <br /> j'ai même entendu une femme à la radio, pro FN, qui disait voter pour Ségo car elle ne digère pas ce premier tour 2007 ... <br /> enfin vraiment pour les TSS (Tout Sauf Sarko) c'est une excellente nouvelle je le maintiens même si le "danger" n'en est pas moins présent ...<br /> ce qui est assez surprenant c'est le fait que la gauche, habituellement très fragmentée, se réuni autour de Ségo ... tandis que la droite qui représente quand même beaucoup mieux l'Unité d'un courant politique se déchire ... <br /> c'est le monde à l'envers ... ça fait plaisir ^^
Répondre
F
Ouais... Elle se regroupe, mais bon, on entend plus les "Eléphants", non plus... Donc je suis sceptique sur l'union de la gauche.Enfin, tant qu'on bouffe pas du Sarko, hein, moi, je m'en tape.